Les Chansons de Bilitis

Bilitis est une poétesse grecque fictive, contemporaine de Sappho, inventée par le poète français Pierre Louÿs.

- Les Chansons de Bilitis sont des poèmes lesbiens de Pierre Louÿs publiés en 1894.

- Trois chansons de Bilitis est un cycle de mélodies pour une voix et piano, de Claude Debussy, composées en 1897-1898 sur des textes de Pierre Louÿs.

- Daughters of Bilitis est la première organisation lesbienne historique des États-Unis, fondée en 1955.

- Bilitis est un film du photographe britannique David Hamilton sorti en 1977.

- L'album Bilitis de Francis Lai, bande originale du film éponyme.

- Nouvelle Bilitis, poésie érotique de Michelle Meyer paru en 1979.

0 90

Bilitis serait une jeune grecque du VIe siècle av. J.-C. originaire de Pamphylie, qui aurait vécu sur l'île de Lesbos où elle aurait été rivale de Sappho, puis à Chypre.

En fait, Bilitis est un personnage fictif dont Pierre Louÿs est l'auteur : recueil de poèmes en prose, il y déploie toute son érudition et sa connaissance des textes poétiques grecs. C'est l’amour pour la langue, un style simple et le plus juste possible, qui permet de dégager une grande force au service de la sensualité et de l’amour saphique. Louÿs pousse la mystification jusqu'à insérer dans son recueil des pièces poétiques mentionnées comme « non traduites », et par donner des références bibliographiques, notamment des articles d'un archéologue allemand imaginaire, le Pr G. Heim (Geheim et Geheimnis signifient « secret » en allemand, et Heim, le « chez-soi »). Dans un premier temps, une partie de la critique se laissa abuser par cette supercherie littéraire. C'est alors que Pierre Louÿs révéla la mystification.

Comme pour la plupart de ses œuvres, Pierre Louÿs double les Chansons de Bilitis de poèmes en prose de la même eau mais accentuant l'aspect érotique. Ces Chansons secrètes de Bilitis n'ont été publiées qu'après sa mort.

Les Chansons de Bilitis ont été illustrées par de nombreux artistes visuels qui, à l'époque Art déco, ont contribué à leur tour à la popularité de l'œuvre. On peut citer Laure Albin Guillot, Suzanne Ballivet, George Barbier, Paul-Émile Bécat, Édouard Chimot, Leonid Frechkop, Joseph Kuhn-Régnier, Pierre Leroy, Alméry Lobel-Riche, André Édouard Marty, Génia Minache, Willy Pogány, ou Pierre Lissac.